Archive mensuelle août 2017

ParLagardère

La difficile ascension des comtes d’Armagnac

Le comté d’Armagnac : A l’origine c’est le sud ouest du Gers autour de Nogaro, Aignan et Riscle. Il apparaît à l’époque carolingienne, mais doit correspondre à l’attribution d’un domaine à un Franc ou un Wisigoth nommé Hermann (Arminius, Armand). Il est attribué à un cadet des ducs de Gascogne, prénommé Bernard, et du Xème siècle au XIIIème, les comtes se sont appelés alternativement Bernard (Ours fort) et Géraud (Gérard : lance forte).

Lire la suite

ParLagardère

Seigneurs de LAGARDERE (1578-1791)

Pendant 3 siècles (1270-1578), les seigneurs de Lagardère ont été des personnages de l’Eglise : abbé, puis évêque de Condom, puis son chapitre. Comme dans d’autres châteaux dépendant de l’archevêque d’Auch (Lamaguère), on peut penser que le château était confié à un capitaine qui a pu s’intituler « seigneur de Lagardère », à la tête de sa garnison. Mais il y a eu également des « seigneurs de Lagardère » dans le petit village (aujourd’hui disparu, sans reste ni souvenir de château) de Lagardère-Saint Mont, fondu actuellement dans la commune de Labarthète (près de Riscle, à l’extrême ouest du département du Gers). En 1578, le château de Lagardère passe à des nobles seigneurs laïcs, jusqu’à sa vente en 1791 à un riche habitant du village.

Lire la suite

ParLagardère

Les guerres de religion, autour de Lagardère

Le château de Lagardère, fondé au XIIIéme siècle, et dépendant des évêques et du chapitre de Condom, a surtout eu, au cours de la guerre de cent ans, un rôle de refuge et de défense du pays environnant vis-à-vis des bandes armées et des brigands qui sillonnaient la campagne. A la fin du XVéme siècle, le calme est revenu, mais dès la première moitié du XVIéme siècle, avec l’épanouissement de la Renaissance, s’annoncent tout une série de guerres civiles meurtrières qu’on nommera guerres de religion.

Lire la suite

ParLagardère

GERAUD V

Géraud V, qui est à l’origine du château de Lagardère, est un homme du XIIIème siècle, l’époque de Saint Louis, des dernières croisades, après la fin de la guerre des Albigeois. Alors que le roi d’Angleterre tente de reprendre en mains son fief français de Gascogne (on va bientôt parler de Guyenne) et que la royauté française s’installe à Toulouse avec l’intention d’affirmer son contrôle sur la région.

Lire la suite

ParLagardère

Prince Noir

Edouard, qui ne sera appelé Prince Noir que plus de deux cents ans plus tard, est né à Woodstock, près d’Oxford en 1330. Il est le fils aîné du roi Edouard III d’Angleterre et de la reine Philippa de Hainaut. L’ambiance en Angleterre est tragique. En 1326, sa mère Isabelle de France, aidée de son amant Mortimer, avait contraint son époux le roi Edouard II à abdiquer, puis l’avait fait assassiner. En 1331, Edouard III fait emprisonner sa mère et exécuter son amant Mortimer. Il se réclamera cependant de sa filiation maternelle pour prétendre en 1336 au royaume de France…

Lire la suite