Comment était le Château ?

Aspect et structures selon Christian Corvisier, 1999

Généralités

Un château gascon, destiné à la défense, au refuge, avec de quoi stocker les denrées consommables.

La structure du XIII° va être profondément remaniée au XVI° lors du passage du seigneur ecclésiastique au seigneur laïc,
Puis va se dégrader aux XVII° – XVIII° en perdant son rôle de défense, devenu inutile, au profit de son intérêt de stockage agricole.

L’aspect et la structure au XIII°

a) le plan au sol

  • une grosse tour maîtresse (A), aux murs plus épais, au sud
  • deux tourelles-contrefort pour la défense et le guet, au nord
  • la « salle », au milieu, divisée par une cloison.

b) la structure verticale

Entrée par la porte actuelle dans la cour protégée

  1. Premier niveau, de 5 m de haut
      • vestibule et cellier (vin), évier, niches
      • tourelles pleines, cloison ?
  2. Deuxième niveau (premier étage) adapté à la défense :
      • 11 meurtrières (archères pâtées)
      • dans les tourelles, petites chambres de tir
      • petit évier au nord
  3. Troisième niveau (deuxième étage), l’étage résidentiel du seigneur (pour qui ?)
      • la chambre, fenêtres géminées, latrine
      • la salle (exceptionnellement grande), fenêtres, grande cheminée
      • tourelles : chambres sans meurtrières, avec latrines.
  4. Quatrième niveau ? créneaux probables sous les toits des tours (1+2)

 

Transformations du XVI°, Les Lavardac

  • ancien premier niveau, dédoublé par un plancher intermédiaire : R de C et entresol
  • mur intermédiaire divisant l’ancienne salle en deux.

Description plus difficile en horizontal / vertical, il y a une part importante d’hypothèses.. plutôt : visite guidée :

  1. Rez de Chaussée : entrée dans le vestibule qui garde sa hauteur.
    1. A gauche, le cellier réduit de moitié de sa hauteur, avec jours plongeants du mur nord
    2. A droite, une cave aveugle, avec une échelle permettant l’accès à l’entresol.
    3. En face, une échelle permettant de monter au dessus d’une autre cave
  2. Entresol : une cage d’escalier assez large au dessus de la dernière cave, éclairée par des soupiraux
    1. A gauche, après un vestibule, une grande salle au nord s’ouvre directement sur l’extérieur par une poterne-pont-levis s’ouvrant dans le mur est (encastrement, trou-poulie, avant-corps) : sans doute la nouvelle porte principale protégée par la tourelle et l’échauguette
    2. A droite, sous la chambre, un grenier de 2m de haut, avec un jour rudimentaire.
  3. Deuxième niveau (premier étage), à partir de l’escalier :
    1. A gauche, un vestibule éclairé par un soupirail
    2. En arrière, une pièce s’ouvrant sur la grande salle du nord, au dessus de la poterne
    3. A droite la chambre, avec deux fenêtres (est et sud)
  4. Troisième niveau (deuxième étage), à partir de l’escalier :
    1. A gauche, l’ancienne salle noble, très vaste. Etait-elle cloisonnée ?
    2. Une chambre dans la tourelle est avec fenêtre (cabinet d’étude ?)
    3. A droite, la chambre noble, avec deux fenêtres, une nouvelle cheminée, mur est, condamnant une archère
  5. Quatrième niveau (troisième étage)
      • La chambre a trois fenêtres (est, sud, ouest) une nouvelle cheminée au nord, une échauguette au sud est. Il n’y a plus de créneau

Réamenagements des XVII° – XVIII°

a) Essentiellement

  • aménagement de fours un grand en encorbellement, un petit dans l’épaisseur du mur, au nord avec placards à gauche (murs nord et mur ouest)
  • prolongation du troisième niveau (deuxième étage) au dessus du four par un système à colombage

b) Plus accessoirement :

  • aménagement en colombier de la tourelle est
  • escalier de l’entresol de la salle nord au premier étage, le long du mur ouest ;
  • comblement d’ouvertures, en particulier de la poterne-pont-levis.

On attend la prochaine étape de transformations.