Bulletin janvier 2016

ParLagardère

Bulletin janvier 2016

Chers cousins,
En ce début d’année, nous vous adressons à chacun d’entre vous nos voeux les meilleurs. Que 2016, riche d’un jour supplémentaire, vous garde en bonne santé, vous apporte de multiples satisfactions, personnelles, familiales et professionnelles et limite les inévitables désagréments de la vie.

Que cette année soit belle pour l’association, qu’elle voie se poursuivre le renouvellement indispensable des adhérents, qu’elle permette la continuité des travaux et favorise la créativité des uns et des autres au bénéfice d’une association solidaire et dynamique.
L’année 2015 a été une année de transition qui a vu l’achèvement et le règlement des travaux financés en 2014, et la préparation des travaux 2016 dans un environnement économique toujours plus contraignant, où les financements sont toujours plus difficilesà trouver malgré la multiplication des démarches. Elle a été néanmoins marquée par une avancée spectaculaire au coeur du château, où le travail de nombreux bénévoles a permis de retrouver le niveau initial de la salle centrale, et de dégager une pierre de dimension impressionnante dont l’origine et la fonction plongent les meilleurs spécialistes dans la perplexité.

A. Les travaux futurs

Nous allons pouvoir enfin terminer la réfection de la façade Ouest dont la première tranche avait été financée en 2014. Nous avons une promesse écrite de subvention par la DRAC au taux de 50 %, et devrions recevoir au printemps la décision définitive ; nous avons par ailleurs demandé une subvention au Conseil régional Midi-Pyrénées, mais la transformation de la région qui a fusionnée avec le Languedoc Roussillon, va sans doute retarder la prise de décision pour ce type de travaux. Nous espérons lancer les travaux dans le courant de l’été.
Nous commençons à réfléchir à la nouvelle tranche qui devrait encore porter sur la Tour Sud. Nous allons demander à l’architecte des propositions, mais sauf miracle, nous ne pourrons lancer de nouveaux travaux avant 2018.

Laisser un commentaire